Euro 2016

Euro 2016

.Eurostadium, Strasbourg

Eurostadium, Strasbourg

 

Un stade de 40 000 places pour 100 millions d’euros, 115 avec l’adjonction d’un toit rétractable, sans compter évidemment les aménagements extérieurs, accès routiers et transports en commun : voilà l’hypothèse sur laquelle travaille depuis plusieurs semaines Jafar Hilali, le propriétaire du Racing, désireux de relancer la candidature de Strasbourg à l’Euro 2016.

 

Le 29 juillet, la Ville de Strasbourg avait pourtant retiré sa candidature. Elle estimait alors le coût de reconstruction de la Meinau (160 millions, dont 10 % pris en charge par l’État) trop élevé pour ses seuls contribuables.

 

Trois mois plus tard, Hilali étudie une autre hypothèse, la même en fait que celle de Philippe Ginestet : un stade flambant neuf à bâtir à Eckbolsheim, près du Zénith, accompagné d’une zone commerciale de 40 à 50 000 m² . Le projet EuroStadium, porté par Ginestet et la société Hammerson, intégrait à l’époque une zone commerciale de 90 000 m² et avait provoqué un tollé.

 

Selon les études menées par Hilali, son conseiller Jacky Kientz (l’ancien président missionné depuis juillet sur ce dossier) et, plus récemment, Stéphane Ehrhart, engagé il y a quelques jours (par ailleurs entraîneur des U13 du RCS), le coût oscillerait donc entre 100 et 115 millions. Le propriétaire londonien aurait même – dit-on – trouvé un partenaire privé ayant pignon sur rue, spécialisé dans ce domaine, pour ériger cette enceinte de 40 000 places (37 à 38 000, plus 2500 « business seats »).

 

Alors que le dossier définitif doit être déposé au plus tard fin novembre, Hilali aimerait créer une société de projet et signer un contrat de partenariat avec les collectivités. C’est là, sans nul doute, que le bât commence à blesser. L’homme d’affaires espère une participation de 15 millions de la Ville, du Département et de la Région (soient 45 millions), plus les 10 % promis par l’État. Bref, il table sur 55 millions d’argent public, 45 à 60 millions restant à la charge de l’investisseur privé.


Encore un projet de nouveau stade. A Strasbourg, le vieux stade de la Meinau n’accueillera sans doute jamais de grande compétition. Absent surprise de la sélection pour la Coupe du Monde 1998, le stade actuel du Racing Club de Strasbourg laissera place à l’Eurostadium à l’horizon 2014. Cette nouvelle enceinte, d’une capacité de 45.000 places, pourrait être située à Eckbolsheim, près du Zénith
.


Recherche

Vous recherchez ? :